Dan Inosanto

L'Héritier

Daniel Arca Inosanto est né le 24 juillet 1936 à Stockton (Californie USA).

Sigung Dan Inosanto débute les arts martiaux à l’âge de 10 ans, par le ju jitsu, mais cette pratique ne sera que de courte durée.

C’est en 1957 que son apprentissage martial commence réellement, lorsqu’il étudie le judo avec Duke Yoshimura.
A l’époque de son incorporation militaire, il découvre le karaté. Une fois libéré de ses obligations, il poursuit et se passionne pour le karaté kenpo.

A  Los Angeles, il a la chance de rencontrer Ed Parker, le représentant américain de la discipline.
Il s’entraîne plusieurs années à ses côtés, obtient la ceinture noire et devient même son assistant.

De par ses origines philippines, et sur les conseils avisés d’Ed Parker, il se tourne vers les arts martiaux philippins.
Il deviendra rapidement un spécialiste de l’escrima – notamment grâce à Juan LaCoste – et étudiera près de vingt styles de combat philippin différents.

En août 1964 Ed Parker organise le championnat international de karaté à Long Beach (Californie USA).
Dan Inosanto est chargé de tenir compagnie à l’un des invités : Bruce Lee. Une amitié sincère naît entre les deux hommes.

Impressionné par la star et sa surprenante discipline, le jeet kune do, il devient son élève. Une influence qui a profondément modifié sa vie de pratiquant. Il étudie passionnément « la voie du poing qui intercepte » et sera reconnu par Bruce Lee comme l’un des trois experts officiellement habilités à enseigner son art.

Il participe au film « le jeu de la mort » en 1973, dernière œuvre du « petit dragon ».
Il jouera dans plusieurs longs métrages tout au long de sa vie, comme figurant, cascadeur ou acteur.

Après la mort de Bruce Lee, il devient alors le principal porte-parole du jeet kune do. Il continuera à étudier les arts martiaux dans leur diversité et à enrichir la discipline. Il sait se rapprocher de nombreux grands experts pour parfaire et élargir ses connaissances martiales. Il a récemment obtenu une ceinture noire en ju jitsu brésilien, dans le style de la famille Machado.

Avec une cinquantaine d’années de pratique passionnée, sigung Dan Inosanto est reconnu comme l’un des plus grands experts mondiaux vivant.

Il enseigne encore aujourd’hui le jeet kune do, les arts philippins tel le kali escrima ou le panantukan, le silat, le ju jitsu brésilien… lors de stages à travers le monde ainsi que dans son école de Los Angeles, l’Inosanto Academy.

Il a dit un jour à sifu David Delannoy, son élève, ce pourquoi il a toujours pratiqué les arts martiaux : « pour pouvoir rentrer chez moi chaque jour et y retrouver ceux que j’aime… ».