Le Trapping

L'Emprisonnement des Bras

Le Jun Fan trapping s’inspire de techniques issues du kung-fu wing chun.
Les plus simples et les plus efficaces ont été conservées et réadaptées par Bruce Lee.

Le trapping est une forme de boxe rapide utilisant les poings et les mains ouvertes.
Les bras adverses sont parés, déviés, dégagés, saisis et piégés pour faciliter les percussions.

Le concept est de déborder l’assaillant par des frappes rapides et multiples tout en l’emprisonnant dans ses propres techniques.

La rapidité est essentielle.

On recherche la simultanéite de la défense et de l’attaque.
La distance de combat est courte et les coups de pied sont très peu utilisés.

La répétition des techniques est importante pour acquérir la coordination, la décontraction et la sensibilité nécessaires.

Il existe de nombreux enchaînements de base qui peuvent se combiner à l’infini.

Des exercices « d’éducation des mains » permettent de développer la sensibilité des membres supérieurs. Les réactions adverses seront mieux ressenties donc mieux appréhendées.

Pour faciliter l’apprentissage, les pratiquants utilisent une position de départ codifée, le « point de référence ».

A partir de cette position l’élève apprendra à maîtriser le pak sao (frappe de dégagement), le lop sao (saisie de poignet), le tan sao (déviation), le boang sao (déviation), le goang sao (parade)…

Sans oublier les nombreuses frappes : le chung chuie (poing vertical), le ping chuie (point horizontal), le jin chuie (uppercut), le gua chuie (revers de poing), le jik jern (main ouverte verticale), le wom jern (main ouverte horizontale), le célèbre biu jee (pique), le puissant jik chung chuie (rafale de coups de poings)…

L’adepte du trapping cherchera à établir la connexion des membres contre un adversaire non-initié. Il tentera de retrouver cette position connue qui lui est favorable.

Il gardera toujours le contact avec les bras de son agresseur pour être constamment informé de ses intentions. Il s’adaptera ainsi avec fluidité et vigueur aux réactions adverses.

Les techniques se travaillent ensuite depuis les différentes distances de combat.

L’initié rentrera dans la garde de son adversaire et lui imposera une pression constante pour le déborder.

Le trapping se combine efficacement avec la boxe et introduit les techniques de grappling.

Le trapping est un système de combat efficace et particulièrement utile en milieu restreint. (couloir, ascenseur, dos à un obstacle…)