Le Grappling

Le Combat au Corps-à-Corps

Le grappling regroupe les techniques de projection et de soumission d’un adversaire lors d’un combat au corps-à-corps, à mains nues.

Le grappling a des origines très anciennes, la lutte gréco-romaine en est un bel exemple.

Se pratiquant debout comme au sol, le grappling utilise les clés, les étranglements ou les projections pour neutraliser un adversaire.

Une parfaite connaissance de la biomécanique humaine est essentielle.

Le judo, la lutte, le catch, le sambo ou le ju jitsu en sont les méthodes les plus célèbres.

Le grappling sportif a connu un réel essor avec l’apparition de disciplines sportives très médiatisées comme le mixed martial arts.

La force physique, la souplesse et l’explosivité sont des qualités importantes pour le grappler sportif.

Le grappling est complémentaire des systèmes martiaux n’utilisant que les percussions.

Si les techniques de soumissions étaient déjà enseignées en jeet kune do, le sol y a été intégré plus récemment.

Le grappling enseigné en jeet kune do est spécifique à tout autre.
Il utilise des techniques interdites dans les différentes disciplines sportives.

Les pincements et pressions aux points sensibles, les morsures, les torsions de doigts, les percussions… seront systématiquement recherchés.

Pour le pratiquant, l’objectif n’est pas de combattre au sol mais d’être capable de s’y défendre pour se relever rapidement et être ainsi moins vulnérable.

Le grappling est un complément incontournable pour tout combattant total recherchant l’efficacité.